9.8.07

Si fragile...


Non n'ayez pas peur ce n'est pas une rechute, mais hier soir j'ai réalisé avec beaucoup de peine que j'avais régressé dans le chemin que j'avais fait.
Je suis si fragile face à la performance...Face à mon désir de plaire à tout le monde. La seule personne que je néglige dans la vie c'est moi. Coudonc, pourquoi je ne suis pas capable de me traiter avec indulgence? De réaliser quand j'en fais trop. De me traiter en princesse et prendre soin de moi?
Dans le plus fort de ma dépression/trouble panique, je prenais des bains, buvais des tisanes, prenait le temps de relaxer. Je n'avais pas le choix, c'était une question de survie.
Et me voici, à peine quelques mois plus tard, revenue dans mes vieilles habitudes de me coucher tard, martyriser mon corps, infliger des tortures à mon esprit à savoir si je prends soin de moi ou si je fais plaisir aux autres. C'est tellement difficile! Je pense, bien sincèrement, que ce sera mon défi ultime pour toute la vie.
Mon amour des autres (ma famille, mes amis, même de purs étrangers...) est tellement plus fort que mon amour de moi. C'est tellement plus facile pour moi de donner que de recevoir. L'altruisme dans ce qu'il a de plus pervers finalement. Quand je donne, quand je me donne, je n'ai pas à penser à moi...
Oui, je suis fragile. Vraiment.
Alors aujourd'hui, je vais me traiter avec amour. Je m'en vais me faire un tisane que je vais aller boire sur ma terrasse. Je vais prendre une douche et laisser sécher mes cheveux au vent. Je vais me crèmer avec une crème qui sent bon et me mettre plein de parfum. Je vais faire une sieste avec Thomas et mettre un film à Alice. Je ne vais pas penser à toutes les activités que j'ai annulé cette semaine, je ne vais pas penser au mariage, je vais mettre mon cerveau à off.

Parce que je suis fragile, et que j'ai besoin (encore!) de travailler sur l'amour de moi...






1 commentaire:

Nini Tintin a dit...

Aille ya yaille! Boyenne, je peux tu te dire que je l'ai senti hier ton désarroi... dans tes yeux et dans les mots que tu disais et ceux que tu ne disais pas.

Bon là... action-réaction!

En tant que princesse qui s'assume, je te propose quelque chose:

Lundi soir prochain, je t'amène à au cours de yoga détente! C'est moi qui paye. Tut tut tut! C't'un cadeau pis t'as pas le choix de venir! Je vais te traîner s'il faut!

1h30 loin des flos, des obligations... juste pour prendre soin de toi et décrocher!

En attendant, je pense à toi et t'envoie des ondes d'énergie:

++++++++++++++++++
++++++++++++++++++++ :)

Annie xx