17.5.07

Plus de peur que de mal...

...mais une grosse frousse quand même!

Hier soir, après une journée moche et pluvieuse, je décide d'aller faire l'épicerie avec ma mère et Alice.

Alice adooooore aller *à la caisse qui fait bipbip* (la caisse libre-sercice). Moi j'ai ça en horreur parce que c'est long, j'ai toujours de grosses épiceries et ça marche pas la moitié du temps. C'est une des choses qui me fait le plus perdre patience au monde. Enfin...

Pour lui faire plaisir, je dis oui. Elle s'installe debout sur la petite tablette, puis à un moment donné, elle glisse et elle tombe...sur la tête.

Je l'ai bien sûr tout de suite prise dans mes bras. Elle a pleuré...Nous sommes retournés à la maison, mais je voyais bien qu'elle n'étais pas dans son état normal. Rendus à la maison, elle a eu un haut-le-coeur...Évidemment, j'ai paniqué (j'ai une maladie qui s'appelle trouble panique, c'est pas pour rien hein?). Nous sommes donc allés à l'urgence.

Elle a passé tout de suite, car en arrivant elle a vomi. Radio du crâne, elle a revomi en attendant...Elle était un peu sonnée, amorphe, ne riait pas. J'étais vraiment inquiète.

Nous sommes restés en observation, elle a dormi, et vers 1h nous l'avons réveillé et elle était revenue correcte. Enjouée. Elle n'avait plus mal au coeur. Ouf...Je dois cependant l'observer aujourd'hui, mais je pense que tout est correct. Elle a été sonnée solide par contre...Je vais devoir m'habituer car ce n'est sûrement pas la dernière fois qu'elle tombe dans sa vie. Surtout qu'elle est une petite fille très active et pas peureuse hein?

Donc, plus de peur que de mal et une toute petite nuit. Alice a dormi avec nous (wow!) et comme elle était colleuse on en a bien profité.

Fin de l'aventure...

***

J'ai pu constater hier 3 façon de réagir différentes à une même situation. La mienne, évidemment, de panique. Le gros nerf. L'hôpital tout de suite. Mon chum, qui exprime sa peur par de la frustration, pitchait du stock dans la cuisine et était bête. Et ma mère, qui a été infirmière et a eu 3 enfants, était calme et ne s'inquiétait pas trop.

Je pense qu'il est important de ne pas juger les réactions des gens. On fait ce qu'on peut avec le bagage qu'on a et la capacité qu'on a à gérer les émotions. N'empêche que j'aimerais bien améliorer ma façon de réagir en cas d'accident. Je pense depuis longtemps à suivre un cours de premier soins. À défaut de me donner une façon de gérer mes émotions, ça m'apporteras au moins les moyens de réagir efficacement, et la confiance que les gestes que je pose sont les bons.

***

Et je suis bien fière de moi car je n'ai pas pris d'anxiolitiques. Rien pantoute. Et j'ai bien dormi. Mon chum était sûr que je m'en étais envoyé 2-3. Ben non. J'ai fait ça *comme une grande*.

Mais je suis fatiguée en titi par exemple!

4 commentaires:

Nini Tintin a dit...

Oh la la... quelle histoire! J'aurais paniqué aussi! Je crois qu'on devrait faire nos cours de premiers soins ensemble! :p Il doit y en avoir qui mentionnent "Attention spéciale aux personnes anxieuses" hihihi!

J'ai tu manqué un bout? Les radios étaient ok, hein?

Geneviève a dit...

Pas facile la vie de maman hein?

Je crois que c'est très normal de s'inquiéter pour ses enfants comme ca! Tu dois avoir eu toute une frousse!

Pour ce qui est des cours de premiers soins les filles, je peux vous donner ca moi! Je suis infirmière en néonatalogie (bébés prématurés).

Marie4poches a dit...

En effet, plus de peur que de mal. Heureusement, toute cette histoire se termine bien.

Je t'encourage vraiment à suivre des cours de premiers soins. J'en ai moi-même suivi et je trouve que c'est très pratique et comme tu dis, ça apporte au moins la confiance de savoir qu'on est bien formée en cas d'urgence.

M-H a dit...

Quelle aventure ma belle!!!

heureusement que ta puce n'a rien

je te comprends de vivre de telles émotions!!!!!!!!!!!

tu es en effet une grande, je te dis bravo d'avoir pu affronter cette situation sans avoir eu recours a la médication, un grand pas pour toi je suppose!!!

j'ai hate de te revoir!!!!!!!!