9.9.08

C'est le temps des grosses peines...

Peines d'amour. De vie changée à jamais.

Peines d'amitiés. De celles qui ont survécu au temps, mais pas assez il faut croire. S'éloigner, sentir le fil qui s'étire sans pouvoir y faire grand chose...

Qu'est-ce qui se passe donc?

Il parait qu'on se remet de tout. Peut-être. Mais des fois, ça fait vraiment mal...

2 commentaires:

Francofun a dit...

Y'a des peines qui sont difficiles à faire passer... Parfois, les peines d'amitié, ça blesse autant que les peines d'amour...

Catherine D'Amours a dit...

On dit qu'en amour comme en amitié, y'a des peines d'amour difficiles à guérir... je sais de quoi je parle, donc je comprends tout à fait. Mais on dit aussi que les amitiés évoluent en même temps que nous, parfois les vents de changements sont positifs. Bon regarde la quasie inconnue qui parle... pas vrai hein, tu te dis ça ;) Whatever, je comprends, je tenais à ce que tu saches... parce qu'il n'y a jamais de vrais mots à dire dans ces situations, simplement de la compassion, et surtout, une dose de compréhension. Des ondes dans les airs, pour toi, ou la personne que ça concerne !

Designer / Cath
xx